A.T.H.E.N.A : Un Programme d’Entrainement Pour Les Femmes Qui Ont Servi Notre Pays 

Members of Operation PRESENCE-Mali conduct their eleventh aeromedical evacuation mission, treating two civilian contractors involved in an IED attack before transferring the casualties to a MINUSMA Role 2 hospital in Gao, near Camp Castor on August 16, 2019.
Photo: Corporal Richard Lessard Task Force-Mali
~

A.T.H.E.N.A : Alliance, ténacité, habitudes de vie saines, exercice et authenticité, étaient les éléments auxquels je pensais lorsque j’ai créé un tout nouveau programme et service personnalisé pour les vétéranes des Forces Armées Canadiennes.

HRD2KILL Training Programs est fier d’annoncer la première vague d’inscription pour ce nouveau projet ouvert aux femmes vétéranes des FAC. Si vous connaissez une vétérane, arrêtez tout, puis allez tout de suite lui partager ce blog. Nous n’avons qu’un nombre limité de place.

Un effort de la Fondation québécoise des vétérans et de la Fondation Barry F. Lorenzetti a permis la naissance d’ A.T.H.É.N.A 

Ce service d’entrainement personnalisé est notre plus récent projet chez HRD2KILL Training Programs et il est rendu possible grâce au soutien de la Fondation québécoise des vétérans (FQV) et de la Fondation Barry F. Lorenzetti (FBFL). C’est en joignant leurs efforts que ces deux fondations ont mis sur pied le Programme des Vétéranes FBFL désigné aux femmes maintenant retraitées des Forces Armées Canadiennes.

Un des buts premiers de ces services est d’offrir des activités de mieux-être spécifiquement conçues pour répondre aux besoins uniques des vétéranes lors de leur transition à la vie civile. De ce désir d’encourager le développement d’activités pour ces femmes, notre partenariat avec FQV est né. La FQV couvre entièrement les frais associés à A.T.H.É.N.A pour chaque participante. Ceci permettra à 5 femmes d’adhérer à A.T.H.E.N.A tout aussi longtemps qu’elles en auront besoin et ce, gratuitement!

CAF Veteran Women's Program

Pourquoi un programme juste pour les vétéranes

Depuis 2016, l’ACC collecte des données sexospécifiques. Cela explique que les femmes étaient plus susceptibles que les hommes de signaler un ajustement difficile à la vie civile. Les anciennes combattantes avaient des chances plus élevées de vivre avec une incapacité, déclaraient une qualité de vie inférieure à celle des hommes et avaient une prévalence plus élevée de problèmes de santé mentale (Hachey et. al., 2016).

De plus, trois ans après leur fin de service, les femmes avaient un revenu total inférieur de 21% à celui qu’elles avaient gagné dans l’armée, tandis que les hommes avaient exactement le même revenu. Les gains moyens trois ans après la fin de service étaient de 51% inférieurs pour les femmes, comparativement à une baisse de 34% pour les hommes.

Au-delà de leur effet sur la santé mentale, les cas d’inconduite sexuelle ont également des répercussions sur la carrière de la victime, qui peut être retirée de son unité ou même libérée de l’armée involontairement. De plus, les facteurs sexospécifiques qui affectent la carrière des femmes membres des FAC persistent longtemps après leur libération (Eichler, 2016).

Source: https://deretourenforce.ca/programme-des-veteranes-fbfl/

 

En quoi consiste le programme

Premièrement, je souhaite vous partager ce qui m’a inspiré le choix du nom A.T.H.É.N.A pour le programme. La déesse Athéna de la mythologie grecque était considérée comme la grande protectrice, la déesse de la défense. On ne peut que faire un parallèle entre cette femme forte et les vétéranes des FAC qui ont su servir notre pays et le défendre. Voilà pourquoi j’ai été inspirée par Athéna et pourquoi j’ai voulu créer un programme à son image. Voici les grandes lignes du programme et de ce dont les participantes pourront bénéficier:

  1. Une analyse complète des objectifs de santé avec moi, leur entraineuse certifiée, Audrée Dufresne. Cela pourrait être : une perte de poids, un gain de masse musculaire, augmenter la capacité cardiovasculaire etc. 
  2. Une évaluation des mouvements et de restrictions liées à d’anciennes blessures, que ce soit de la douleur au dos, des entorses chronique à la cheville ou bien une chirurgie passée. Mon
    La caporal Peggy Harris, s’entraîne au gymnase extérieur du Camp Sud de la FMO, à Sharm El Sheikh, en Égypte, au cours de l’opération CALUMET, le 23 mars 2019.
    Photo : Sergent Vincent Carbonneau, Caméra de combat des Forces canadiennes

    travail sera de s’assurer que le programme d’entrainement en prend compte.

  3. Un programme d’entrainement, de nutrition, d’habitudes de vie saines, ainsi qu’un suivi personnalisé avec leur entraineuse certifiée. Le but d’ A.T.H.É.N.A n’est pas seulement d’offrir un suivi d’exercice, c’est aussi s’assurer que tous les autres aspects d’une vie saine soient alignés vers un but commun. Par exemple, il serait possible de travailler sur le stress, le sommeil, préparer ses repas à l’avance etc. 
  4. Un groupe de support composé des autres femmes participantes. À partir de notre plateforme en linge, les participantes pourront participer à des rencontres virtuelles et partager leur progrès ou leurs questions avec les autres. 
  5. Des entrainements de groupe en ligne et en temps réel avec les autres participantes. 
  6. Ce service sera offert entièrement en ligne afin d’éliminer la barrière géographique et permettre à n’importe quelle vétérane d’y participer. 
  7. Accès au groupe Facebook exclusif de HRD2KILL Training Programs comprenant des vidéos et des capsules informatives, des challenges et du support de la part de la communauté HRD2KILL.

l’Importance de conditionnement physique

Nous avons développé de mauvaises habitudes pendant notre séjour au FAC. Certaines d’entre vous peuvent devenir anxieuses à la simple idée de s’entraîner à nouveau. Cela ne doit pas être le cas. Je vous encourage à lire un excellent article sur l’importance d’être forte physiquement et comment vous pouvez commencer a y travailler dès aujourd’hui.

En faisant moi-même partie de la réserve des FAC depuis les trois dernières années, je ressentais un devoir tout particulier par rapport à celles qui m’ont précédé et qui ont fait partie de l’évolution de la place des femmes au sein des forces. Alors, lorsque l’opportunité de me joindre à ce projet m’a été présentée, je n’ai pas hésité une seconde. Je suis entraineuse certifiée depuis les sept dernières années et en suis à mon dernier semestre au BAC en thérapie du sport. Vous comprendrez alors certainement mon enthousiasme à l’idée d’élaborer un programme qui pourrait encourager les vétéranes à poursuivre leur entrainement et leurs habitudes de vie saines en sortant des FAC. 

 

Si vous êtes intéressée par A.T.H.E.N.A ou connaissez quelqu’un qui pourrait en bénéficier, suivez le lien suivant afin d’entamer le processus d’inscription : https://davemorrowpt.davemorrow.net/fr-ca/en-ca/athenaprogram

 

Ou rejoignez-moi directement à mon adresse courriel : audree@davemorrow.net

 

Si vous désirez en apprendre plus sur le programme ainsi que sur le rôle de FQV dans ce projet, je vous invite à écouter le podcast que nous avons fait. Restez à l’écoute pour sa sortie le 24 fév 21. Assurez-vous de vous abonner au podcast HRD2KILL.

LISTEN TO THE EPISODE

 

 

 

Audrée is a graduating student in Athletic Therapy from Concordia University and a reservist in the CAF with the 51st Fd Amb. Coming from a contemporary dancing background, she was looking to improve her physical capabilities through strength and conditioning. At 17 years old she had her personal training certification and was working in a gym helping people reach their fitness goals. She now is focusing her work on getting people to their full potential through globally assessing body mechanics and weaknesses with athletic therapy.

 

Spread the love

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>